• Droitier contrarié

    3 Droitier contrarié Un accident physique grave devient un handicap moral. Il génère une révolution psychologique pour la victime et son entourage. Ses conséquences peuvent surprendre et déstabiliser un équilibre a priori bien établi. Les solutions relèvent à la fois des techniques médicales et de l’assistance psychologique. Par quels cheminements complexes le handicapé parvient-il à se libérer de cette prison plus mentale que physiologique ? Et pourquoi la personne qui vous a soutenu le plus dans votre combat contre cette petite mort, soudain, vous abandonne précisément quand ça va mieux ? C’est à ces questions que Droitier contrarié donne quelques unes des nombreuses réponses possibles. Elles passent, en l’occurrence, par le monde théâtral de l’imaginaire. 

    (éditions de l'officine - 2004)     prix : 17,50 €


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Laruelle
    Mardi 28 Janvier 2014 à 10:19

    Je tombe sur la présentation de cet ouvrage et tout à coup çela fait echo en moi. A double titre d'ailleurs : car droitier contrarié serait pour moi l'inverse car je suis plutôt gaucher d'origine pour la tenue du stylo, mais réalisant presque tous les autres gestes de la main droite. Et devenu donc "gaucher contrarié" car ayant été effectivement victime d'un accident très grave, ou j'ai connu les affres du traumatisme cranien, coma , et fracture du coude gauche mal résorbée, je me vois contraint de réaliser la plupart des gestes du côté gauche, qui n'est pas en fait mon côté "naturel".

    Et ou votre texte fait echo en moi c'est que mes proches se sont mobilisé dans l'instant mais pour ensuite disparaitre de la circulation petit à petit (certains membres de la famille compris). Et de fait, je suis resté avec ce handicap de ce bras droit qui ne se tend plus, mais effectivement de celui qui ne se voit pas, le handicap que l'on dit invisible lié au syndrome frontal si mystérieux aux yeux du commun des mortels.

    Je n'ai pas lu votre livre mais je vais évidemment essayer de me le procurer et reviendrai sans aucun doute remettre des commentaires ici.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :